[Lydie]

Commencer une critique par un MERCI est un peu exagéré, me direz vous? Et pourtant, c'est bien le mot que j'ai envie de dire aux auteurs inspirés de ce très bel album.
J'avais feuilleté un album collectif ( La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien ) du même auteur pour lequel j'avais flashé. On y retrouve d'ailleurs très justement le comparse de l'heure.
La même qualité marque Lydie.


L'histoire, vous la trouverez sur le site de l'éditeur (http://dossiers.dargaud.com/lydie/index.html), alors je ne vais pas la recopier ici.

Contentons nous de la critique de la marmotte coinceuse!

En tant que Maman Marmotte, je ne voulais pas me plonger dans cet album, peur de la démonstration autour de la mort d'un enfant.
Mais, je ne regrette pas d'avoir franchi l'obstacle psychologique!

Le scénario est impeccable. Très bien dosé entre émotion, légèreté et gravité de la vie, il sait nous tenir jusqu'à la fin de cette histoire triste et joyeuse à la fois. Jamais l'on ne passe dans le registre du larmoyant facile. Non, tout est très finement dosé.Les larmes viennent aux yeux mais on ne sait plus si c'est de la tristesse ou de la joie de voir vivre cette mère et ce quartier uni autour d'elle.
Quant au dessin ? Impeccable aussi!! Rien à redire. Trait précis, couleurs fraîches.

Pour une marmotte fainéante, quel plaisir d'écrire critique aussi aisée!

Alors, encore Merci messieurs Zidrou et Lafebre.