[80 bulles]

Le tour du monde en 80 bulles

ça y est, c'est fait!! La BD des coinceurs de bulles est enfin sortie! En voici quelques extraits pour vous donner envie!

Il a fallu reformater les personnages de références, pour éviter des embrouilles. C'est ainsi que M....I est devenu Marcel Pulamie, et tutti quanti...




Le synopsis illustré :

a) (Lila, François et Pauline) En Bretagne, actuellement, quatre jeunes adolescents en séjour linguistique (deux anglais et des frères jumeaux allemands) pénètrent dans un bouquinerie et ouvrent une vieille BD interdite à la consultation. Furieux, le bouquiniste également sorcier les envoie dans un monde parallèle de bande dessinée.

b) (Pauline, univers Astérix) Les quatre personnages se retrouvent brutalement à l’époque gauloise, transformés en animaux humanisés, tout cela par l’effet de la magie du bouquiniste. Ils sont dans le village d’Astérix et y rencontrent Panoramix qui va leur donner les premières indications pour trouver la formule magique qui leur permettra, s’ils arrivent à en rassembler tout les éléments, à rompre le sort jeté sur eux par le bouquiniste. Ils apprennent ainsi qu’ils devront rassembler ces bribes dans divers pays du monde. Panoramix leur donne un dernier coup de main en les aidant à confectionner un aérostat de fortune pour leurs déplacements.

c) (Franck, univers Blake et Mortimer) En Angleterre, les héros rencontrent l’huissier pour la première fois, mais sans l’identifier. Au British Museum, ils comprennent que les bribes de la formule magique se trouvent dans trois « hauts lieux » de la civilisation : la Bretagne celtique (bribe déjà collectée), l’Egypte antique et un troisième pays pas encore identifié mais décrit comme berceau d’une nouvelle civilisation. Ensuite, ils se perdent de vue dans le fog anglais. Le groupe est alors séparé en deux sous-groupes : les taupes d’un côté et Philéasse et Porridge de l’autre. Les deux taupes rembarquent seuls dans le ballon, décidés à rallier l’Egypte pour y trouver la suite de la formule..

d) (Lucie, univers Spirou) Un arrêt technique imprévu du ballon cheminant entre l’Angleterre et l’Egypte dépose les deux taupes en Belgique. Les deux taupes y rencontrent d’abord le Marsupilami. Devant cet animal bizarre, ils croient avoir affaire également à une réincarnation causée par le bouquiniste. Ils croisent ensuite Echo le mainate qui, lui, se révèle un vrai « collègue » mais qui a déjà dépassé les 80 bulles. Le mainate et les taupes confrontent leurs expériences et leurs connaissances des clefs pour sortir de cette malédiction, ce qui permet aux taupes de progresser dans la compréhension de la situation et des voies pour résoudre l’énigme. Echo leur révèle ainsi le rôle de l’huissier. Echo, le mainate, n’ayant plus de perspective personnelle pour cause de dépassement, se propose de les accompagner quant même pour leur donner un coup de main, et ils repartent ensemble pour l’Egypte.

e) (Dominique, univers Génie des alpages) « Pendant ce temps », on découvre qu’en parallèle, Porridge et Philéasse qui, tentant de rejoindre l’Egypte par d’autres moyens, sont arrivé en Suisse, accompagné d’un petit homme qui se révèlera ensuite être l’huissier. Dans les alpages, ils ont une aventure annexe avec un troupeau de moutons.

f) (Vincenzo, univers Iznogoud de Tabary) Dans cet intermède, Taupinen, Burg et Echo font une escale technique à Bagdad, où leur arrivent une aventure secondaire en lien avec le monde créé par Tabary et Goscinny. Cet intermède est pratiquement neutre en terme d’apport à la trame générale du récit.

Le départ de Bagdag de nos héros...
Presque aussi agité que celui des américains.



Lucie a préparé une page de publicité insérable en fin d'album afin d'obtenir des subsides pour son édition.
Cette publicité est destinée à une fromagerie locale,dont les produits servent au pique-nique des héros.



g) (Agénor, univers Alix) En Egypte, on met en scène les retrouvailles entre les trois héros de l’épisode belge (les deux taupes et le mainate) avec Porridge et Philéasse accompagnés de l’huissier, qui ont rejoint l’Egypte également. Philéasse et Porridge expliquent comment par un flash-back. En fait, c’est l’huissier qui, sans révéler son rôle, les a pris sous sa protection avec pour objectif de rassembler les quatre adolescents animalisés, ce qui était nécessaire à l’accomplissement de sa mission de comptage collectif. Les compères accompagnés d’Echo partent en quête de la bribe de formule égyptienne. Pour faire le lien avec le British Museum, cette formule serait quelque part dans les hiéroglyphes d’un célèbre monument pharaonique. On exploitera également les similitudes entre l’écriture égyptienne et la bande dessinée. Pour justifier le déplacement vers les USA, la lecture des hiéroglyphes laisse entendre que les Egyptiens ont découvert l’Amérique bien avant tout le monde et que la suite de l’énigme se situe sur le Nouveau Monde.


h) (Nicolas, univers Les Passagers du vent de Bourgeon) Repartis dans leur ballon vers l’Amérique, ils croisent les Passagers du Vent dans leur vaisseau du 18ème siècle.

Nicolas et son style semi-réaliste.
Cet épisode met en valeur les chewing-gum de Philéasse.

i) (Pauline, univers Buck Danny) A l’approche des côtes des USA, ils sont pris à partie par Buck Danny et Sonny, qui protègent la frontière contre toute intrusion. Dans le combat aérien qui s’ensuit, les deux pilotes américains perdent le contrôle de leurs jets de façon inattendue.



j) (Jérémy, univers Torpédo) Arrivée aux USA, dans les années 1930, les cinq compères tombent dans un milieu de gangsters et constatent qu’ils approchent dangereusement des 80 bulles. Dans des circonstances accidentelles, Philéasse s’emporte fait dépasser le compteur au delà de 80 bulles et l’huissier affiche sa « victoire » et leur révèle le fin mot de l’histoire et de la formule, qui n’ait plus d’aucune utilité maintenant. C’est alors que les héros imagine pouvoir faire marche arrière en décompte de bulles s’ils peuvent pousser jusqu’au Japon en tenant l’huissier prisonnier auprès d’eux pour faire le compte à rebours. Aidé d’un gang, ils font le nécessaire et repartent.

Un crayonné de Jérémy.


k) (Serge, univers Oum Pah Pah) Ils prennent la route du Nord (via le pôle) pour rejoindre le Japon. Au dessus du Canada, OumPah Pah décoche une flèche dans le ballon et l’oblige à atterrir. Les six personnages sont faits prisonniers et prêts à être exécutés dans une cérémonie à la mode indienne. Ils réussissent de justesse à se libérer et repartent.

l) (Franck, univers Corto Maltèse) Au dessus de la banquise, une aventure similaire se produit avec Raspoutine qui abat le ballon d’un coup de feu. Après d’âpres négociations et avec la complicité de Corto Maltèse, ils peuvent reprendre la route (dans ce court épisode polaire, on pourrait aussi les faire rencontrer Zig et Puce accompagnés du pingouin Alfred, car ces personnages célèbres de la BD ont aussi fréquenté ces lieux).









m) (Pauline et François, univers manga)
Arrivée au Japon, ils se promènent tranquillement, n’ayant d’autre objectif que d’accumuler le nombre de bulles nécessaire pour revenir à 80 bulles. Cette ballade japonaise se fait dans un univers manga avec plein de jeunes filles toutes plus charmantes les unes que les autres et tous, sauf Philéasse, tombent successivement amoureux. Porridge, Taupinen, Burg et Echo envisagent indépendamment et en pensée de laisser tomber le groupe et de rester faire leur vie au pays manga avec la japonaise de papier aux grands yeux de leur coeur. Philéasse, se rendant compte de la situation, secoue ses collègues et, autoritaire, les reprend en main pour organiser le retour. Echo ayant un compte positif de bulles beaucoup plus élevé, du fait de son antériorité, il est convenu qu’il restera plus longtemps sur place, avec l’huissier toujours prisonnier, pour retrouver lui aussi son juste compte de bulles. Arrivés à la 80 ème bulle, Porridge, Taupinen et Burg, étroitement surveillés par Philéasse qui craint une rechute, prononcent la formule magique et retrouve le village breton et leur corps humain.



n) (Frédéric)
L’épilogue se déroule dans le village breton de départ. Les quatre adolescents attendent quelques jours, comme convenu, le retour d’Echo. Mais, ils reçoivent une carte postale de celui-ci qui leur annonce qu’il a choisi de rester vivre avec sa geisha. Echo garde également l’huissier comme majordome. Il demande aux quatre adolescents d’aller récupérer son chien et de l’adopter.
Ils retournent donc chez le bouquiniste, lui joue un bon tour (à trouver) et adoptent le chien.